Marathon … c’est parti !

Bonjouuuuuur 🙂

… et Bonne Année 2017 (oui je suis un peu à la bourre et peu présente en ce moment je l’avoue). J’espère que comme moi vous avez profité des fêtes pour passer du temps en famille, avec vos amis et pour vous reposer, prendre soin de vous et vous recentrer sur les prochains objectifs de cette nouvelle année qu’ils soient professionnels ou personnels, qu’il s’agisse de course ou de voyage ou je vous le souhaite, les deux !

Venons-en droit au but : mon premier objectif de l’année sera de terminer le marathon de PARIS ! Ce fameux marathon dans « la plus belle ville du monde », avec un départ sur les Champs Elysées et avec sa préparation dans le froid et dans la nuit !

Pourquoi vouloir courir le marathon de Paris ?

C’est motivée comme jamais que l’an dernier, le soir du marathon de Paris, je me suis prise au jeux pour un concours Twitter avec Schneider Electric. Voilà comment j’ai gagné mon dossard pour le marathon de Paris ce 9 avril 2017. Dans 3 mois. Si je ne l’avais pas gagné je l’aurai acheté au matin des ouvertures comme de nombreuses personnes. Une fois mes identifiants ASO CHALLENGES renseignés, me voilà partie dans la folle aventure du MARATHON DE PARIS.

 

Pourquoi Paris ?

Oui, j’aurai pu courir un marathon n’importe où ailleurs, près de mon nouveau chez moi me direz-vous, ou dans une autre ville. Mais c’est à Paris que j’ai commencé à fouler le bitume, que j’ai couru mes premières courses officielles, remporté mes premières médailles, franchi la barrière des 1h sur 10KM, vécu mes plus beaux moments de running 🙂 J’ai déjà couru les 10 derniers kilomètres du marathon de Paris en accompagnant Anne sur son premier marathon, j’ai déjà couru une partie du marathon lors des 20km de Paris et des 10KM Paris Centre (la fameuse étape des tunnels… que je retrouverai donc en avril). En fait, je pense que pour l’instant il n’y a qu’à Paris que mon marathon peut paraître moins long ou du moins passer plus rapidement car je sais que chaque avenue, allée, rue, que je parcourrai me rappellera un moment de mes premiers runs parisiens avec les copines, avec le NRC, lors de courses officielles ou simplement en balade.

36b87

1973f

7c4f5

Oui mais donc, pourquoi s’infliger ces 42,195 km?

Après plusieurs 10km officiels, des sorties longues, mon premier semi-marathon, il me fallait bien ça : un bel objectif. Pour être fière de moi. Pour me prouver que j’en suis capable. Que je suis capable de tenir un programme, de me motiver, d’aller jusqu’au bout même dans la fatigue et la douleur. De revenir avec ma médaille et mon tee-shirt de FINISHER. J’en rêve 🙂 Alors oui je ne ferai pas de temps, oui je marcherai peut être un peu ou même un peu plus, oui je vais souffrir, mais si je le fais, je serai surtout fière de moi et ça vaudra toutes les courbatures du monde 🙂

Quid de la préparation ?

Côté préparation, j’ai commencé par me rendre chez l’ostéopathe pour deux séances de remise à niveau du corps, de la cheville et de tout ce qui pouvait bloquer. Je suis un plan d’entraînement rodé par mon papa (qu’on nommera « Papa-coach » pendant toute cette préparation – et qui m’accompagnera pendant ces 42,195km) depuis plus de 15 ans et rédigé par le coach de mon club de course à pied que j’ai rejoint en septembre. Je me suis également inscrite en salle pour pouvoir m’entraîner malgré le froid, la neige, le verglas et la nuit (bien que j’ai enfin investi dans une lampe frontale pour les sorties nocturnes).

En gros, pendant 14 semaines ça sera :
LUNDI : CLUB CAP (5KM environ, puis gammes et Préparation Physiques Généralisée)
MERCREDI : 1h15/30 de running (plutôt lent et vallonné pour l’instant…)
VENDREDI : petite sortie de moins d’une heure et des accélérations
SAMEDI : petite sortie de moins d’une heure et étirements
DIMANCHE : sortie longue plus ou moins lente et de plus en plus longue, avec quelques séances de fractionnés

Je n’en suis qu’au début et le plan évolue en fonction de la période, avec des cycles de 3 semaines suivies d’une semaine plus calme. Je compte bien vous faire un compte rendu une fois arrivée au milieu de la préparation pour vous faire part de mon ressenti et de mes appréhensions. Côté courses officielles, une seule est prévue pendant la préparation : le semi-marathon de MARSEILLE le 19 mars. (parce que oui, autant aller voir la mer et le soleil avec les copines !).

Et à côté ?

  • Niveau nutrition, je vais clairement faire très attention pendant cette période de préparation pour tenter de perdre les kilos superflus (ça sera ça de moins à trainer le 9 avril), et pour que mon organisme tienne le coup ! Plus de légumes, plus de fruits, moins de chocolat et de fromage (en gros), pas d’alcool. Et bien boire 1,5L d’eau par jour 😀
  • Concernant mon équipement, j’ai toujours couru en Nike Zoom Structure mais cela n’étais plus possible pour courir une telle distance. Me voilà donc partie avec des nouvelles HOKA ONE ONE BONDY 4 trèèès amorties pour protéger les articulations. Je pourrai vous en dire plus quand je les aurai davantage usées et si elles me conviennent bien pour le marathon !

dsc_3235 dsc_3241

Tout encouragement et conseil de votre part sera bon à prendre pour courir en hiver et préparer ce marathon printanier 🙂

Je vous donne rendez-vous mi février pour faire un petit points sur le déroulement de la préparation, plus tard pour vous raconter le semi-marathon de Marseille et en avril pour … « le reste » !

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Publicités

2 commentaires sur « Marathon … c’est parti ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s