Préparation Marathon – Bilan de mi-parcours !

Sept semaines de mon plan de préparation pour le marathon de Paris se sont déjà écoulées ! C’est l’occasion pour moi de lâcher mes baskets et de vous en parler. A rythmer mes semaines autour de ces entraînements, j’ai un peu délaisser le blog il faut le dire !

Alors, quel bilan pour ces 7 premières semaines ?

Nombre de séances : 30
Distance parcourue : environ 233 KM.
Nombre de cl. d’alcool depuis le 2 janvier : 0,00 cl.

Les premières semaines du plan se sont passées plutôt tranquillement : l’objectif était d’augmenter le nombre d’entrainements par semaine au fur et à mesure. Pas (encore) de fractionnés au programme. La seule difficulté à ce moment était clairement le FROID. L’hiver alsacien ne m’a pas épargnée, un gros rhume d’une semaine et une sortie de 15KM sous -9 degrés aurait certainement dû être évitée … mais disons qu’on l’a faite quoi ! J’en ai profité pour m’inscrire à la salle de sport (une première pour moi) pour avoir la possibilité de travailler le cardio autrement qu’avec la course à pieds et en travaillant d’autres muscles tout en étant au chaud ! Les premières semaines mon programme était le suivant : lundi club de course à pied : 5km de footing suivit d’une bonne heure de PPG ! Mardi et jeudi : salle où j’alternai elliptique, vélo, escalier, rameur et un peu de tapis aussi (oui j’ai tenu 1h15 sur tapis un dimanche matin en regardant la neige tomber!). Une sortie en endurance fondamentale le vendredi ou le samedi et une sortie de plus en plus longue les dimanches.

Depuis la 5ème semaine, les fractionnés ont fait leur arrivée ! D’abord une séance dans la semaine pour arriver à deux séances dans la semaine ! Il fallait que je revois mon organisation. Voici donc le nouveau programme : lundi toujours au club pour 5KM et 1h de PPG. Mardi : repos ou fractionnés (entre du 5×1000, du 10×500 et du 3×2000 à la dernière occasion). J’essaye au maximum d’être en repos le mardi pour caser le fractionner le mercredi à l’aube : réveil 5h00 pour départ 5h45 et arriver à l’heure au travail 🙂 Jeudi : salle (elliptique, vélo, 30 à 40 minutes de run sur tapis). Vendredi : second fractionné de la semaine, des fractionnés plus courts que le mardi en général. Samedi : repos. Dimanche : sortie longue, entre 15 et 16KM pour le moment. Une belle sortie de 20KM avec les copines ( ❤ ) est prévue la semaine prochaine avec brunch à l’arrivée (une vraie organisation ce plan je vous disais !).

Processed with VSCO with c1 preset
Température ressentie -8000 !
Processed with VSCO with c1 preset
La vue lors des petites sorties dans les vignes !

Alors quid de ces 7 premières semaines ?

Niveau nutrition : Pas un gramme d’alcool, une ou deux fois de la viande rouge et quasiment plus de produits laitiers. Beaucoup de légumes, de fruits, de poissons, de viandes blanches (volaille), beaucoup de protéines végétales. BREF, je ne deviens ni végétarienne ni vegan mais tout ça permet de beaucoup diversifier ce que je mange tout en évitant au au plus les matières grasses et en donnant le maximum d’énergie à mon corps. Mais aussi et pas des moindres : presque 2L d’eau par jour (pas évident au début mais on s’y fait !) Résultat : je crois que ça paye. Après ces septs premières semaines et malgré la baisse de régime en hiver, je suis en forme, je ne suis pas malade, je ne suis pas fatiguée (oui je dors presque 8h par nuit) et je perds du poids (victoiiiire).

Niveau équipement : Je manque cruellement de vêtements chauds et tourne en rond ! Heureusement, il commence à faire beau et même jour plus tôt et plus tard ! Vivement le short et hâte de laisser ma frontale dans le tiroir ! Concernant mes Hoka One One (dont je vous parlai ici) je suis très contente qu’elles m’accompagnent ! Je les ai apprivoisée (comprendre : changée la semelle de base pour mettre les semelles plus fines vendues avec), élargies et finalement elles me le rendent plutôt bien 🙂 Je pense clairement que mes douleurs aux tendons que j’avais depuis la fin de l’été était dû à mes Nike qui ne tenaient plus la route ! Maintenant, malgré les distances et entrainements qui s’accumulent, j’ai de moins au moins cette sensations bizarre que j’avais à mon tendon d’Achille. Très bonne nouvelle donc 🙂

Niveau stress : J’en parle, tu en parles, il en parle, tout le monde en parle et m’en parle de ce marathon. Ce qui ne me stresse pas à l’heure où j’écris : la distance, la durée de l’effort que je vais devoir réaliser (très longtemps, j’en ai pleinement conscience), l’après. Je pense que j’en suis capable. Que ça se passera dans le temps que ça devra se passer là n’étant pas le but ! Pour rappel : mon objectif est uniquement de passer la ligne d’arriver (vivante si possible, en courant si possible). Je suis bien accompagné et je pense très fort que si je suis sur la ligne de départ, je devrais être sur la ligne d’arrivée ! Le plan, je me tiens à le respecter. Je le cuisine à ma façon en en parlant avec papa-coach ou le vrai coach du club et les copines. Et il avance plutôt bien, sans trop de trous dedans 🙂 Ce qui me stress, me fait peur depuis le début : la blessure. Me blesser pendant la préparation. Ne pas arriver sur la ligne de départ. Y aller mais ne pas terminer si trop de souffrance. Voilà ce qui me stresse. Donc pour le moment tout va bien (ouf) mais je fais attention au moindre signe de faiblesse car ça ne sert à rien d’être très en forme en février si c’est pour ne pas l’être le 9 avril (dicton de papa-coach).

Niveau santé : Comme je le disais, je touche du bois, tout va bien pour le moment. Je me surprends moi-même à tenir le choc de la préparation, de me voir motivée un mercredi matin à 5h00 quand le réveil sonne pour une sortie « Early Bird » dans le froid et la nuit ! Le repos étant tout aussi important pour le corps que les séances d’entraînements, je tiens à les respecter et n’hésite pas à annuler/déplacer une séance si je sens que mon corps me le réclame (je n’y vais pas pour faire un temps et vise clairement les 5h et quelques donc bon …). Depuis mon dernier fractionné matinal un peu plus rapide que d’habitude, je sens que je me suis comme froissé une partie du haut de la cuisse. Donc pour la fin de semaine ça sera repos, massage à l’arnica, sortie moins longues sans forcer jusqu’à ce que je ne sente plus rien. Je n’hésiterai pas à faire un petit coucou à mon kiné si j’en ressens le besoin pendant la préparation ! Il reste encore 7 semaines à tenir !

Processed with VSCO with c1 preset
Quand le soleil se lève pour moi en plein fractionné !

J’ai le pressentiment que la prochaine partie du plan va passer trèèès vite ! Au programme : une sortie de 20KM, quelques sorties de 16KM, un samedi avec 1h30 de run le matin + 1h30 de run le soir sur même parcours avec même allure, le semi-marathon de Marseille, tout ça avec 4 jours de déplacement-shooting avec le travail (sans entrainements je pense) puis … l’affutage avec une ou deux séances de fractionnés, du repos et du plus lent (mon allure marathon quoi 😉 ).

Voilà pour ma préparation au marathon de Paris 🙂
Rendez-vous dans 7 semaines pour un autre bilan joyeux je l’espère !

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Publicités

5 commentaires sur « Préparation Marathon – Bilan de mi-parcours ! »

  1. Courage Marinettte, les dernières semaines sont difficiles car tu diminueras l’entraînement mais tu vas gérer comme une cheffe! Bisous de Marinette, un petit peu plus grande 😉

    J'aime

    1. Merci Marinette 🙂 ! Oui je trouve cette semaine très light déjà mais le départ approche à grands pas ! Je suis contente car je n’en ai toujours pas marre de courir mais j’ai qu’une hâte : ne plus paniquer et me stresser dès que j’ai une sensation « bizarre » au niveau d’un muscle ou d’une articulation !

      Aimé par 1 personne

      1. C’est le moment de prendre du temps pour toi, te chouchouter etc. Va à la piscine 🙂 Mais d’expérience, jusqu’au dernier moment tu vas stresser! Mon premier marathon a failli être annulé à cause de la pluie, tu imagines l’horreur avec toutes les semaines de préparation? 😉
        Donc : PROFITE, le plus dur est fait, tu es une championne !!

        J'aime

      2. Oui je vais aller faire ça ce week-end je pense 🙂 Oh oui ça c’est sur … vivement que je n’ai plus ce stress et ma médaille à regarder ! Mon dieu, je n’imagine même pas l’angoisse avant le départ …

        Aimé par 1 personne

      3. Hihi, ça ira!!
        Il va falloir que tes proches soient bien informés, moi j’étais horrible 😛
        Par contre pour le n°2 je me suis réveillée comme une fleur à 5h et j’ai gagné 20 minutes sur le premier 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s