Une année de rééquilibrage alimentaire.

Quasiment 17 KG en moins depuis janvier 2017. Ou peut-être 18 lorsque cet article sera publié. Ou peut-être 16 si une raclette se glisse dans le planning (coucou l’après-fêtes de fin d’année)! On dit merci la préparation marathon qui m’a fait prendre conscience de certaines choses et surtout qui m’a fait mettre en place un vrai rééquilibrage alimentaire dans mon assiette. Malheureusement je n’ai que ce chiffre pour me montrer les résultats car je n’ai jamais pris mes mensurations donc je n’ai pas de base à comparer.

Pas de défis minceur à proprement parlé. Et surtout pas de régime ! Depuis le début, je ne me suis fixé aucun poids, a aucun moment je ne me suis dit « il faut que tu perdre XXkg avant le marathon » ni avant la fin de l’année ni jamais en fait. Pas de défis minceur pour être plus fine moins pulpeuse ou plus dans les normes. Non, mais pour être plus rapide les baskets aux pieds et ne pas abîmer mes articulations ! On m’a demandé une fois où je trouvais ma motivation pour aller à la salle de sport. Elle n’a jamais été dans le « je veux perdre 3kg avant de mettre le maillot de bain » non, j’ai simplement répondu que mon seul objectif était de courir plus vite !

Vous ne verrez pas non plus d’avant/après. Car sortir le ventre en tirant la gueule puis le rentrer avec une meilleur mine, un sourire et du maquillage, tout le monde peut le faire 😉

Voilà pour ma petite introduction à ce propos … parce que vous êtes quelques unes à m’en avoir demandé plus suite à un post sur instagram, je vais vous donner mes différents tips de motivation et dans l’assiette mais avant tout, je voulais préciser qu’il s’agit là de mon expérience, de mon corps et qu’à aucun moment je ne suis ni diététicienne ni nutritionniste ou quoi que ce soit. Je n’ai suivi aucun professionnel dans le cadre de ce rééquilibrage alimentaire et je fais sûrement des erreurs d’ailleurs. Alors voici ce que j’ai fais pour y arriver 🙂

Trouver une vraie source de motivation

De mon côté, tout a clairement commencé le premier jour de ma préparation marathon le 1er janvier 2017. Mon objectif était simplement de terminer ce premier marathon, en entier et avec le sourire. Pour y arriver, je m’étais fixé de suivre quasiment à la lettre le plan de préparation de mon coach, d’écouter mon corps et de me reposer et annuler les séances si ce dernier disait stop, de prendre soin de mon sommeil et du coup de mon corps en lui donnant le bon carburant nécessaire à cette réussite. Voilà ma seule et unique motivation au début de ce rééquilibrage alimentaire. Ces trois mois de préparation, j’ai tenu presque sans aucun craquage, les objectifs que je m’étais fixé. Résultat : je prenais le départ du marathon de Paris avec déjà 13kg en moins qu’à mes premiers jours du plan de préparation. Clairement, pendant ces trois premiers mois je n’ai bu aucune goute d’alcool, n’ai mangé presque aucun morceau de fromage ni aucun produit laitiers. Et en protéines animales : plus de viande rouge (et autant dire que pour la carnivore que j’étais ce n’était pas la partie la plus simple).

Ma source de motivation : mon premier marathon !

Manger MIEUX, boire plus

Simple. Basique. Je dirai surtout et en fait si simplement …  : supprimer toutes les mauvaises habitudes alimentaires que j’avais depuis quelques années. Une des premières et pires erreurs que j’ai pu faire depuis que je me suis mise à la course à pieds c’est de me dire le dimanche soir « bon bah j’ai couru 15km ce matin, je peux me permettre de commander une pizza !  » . Sauf qu’à ce dire cela trop souvent, les kilos restent et se font même de plus en plus nombreux ! Donc courir plus pour manger plus, clairement, c’est la fausse bonne idée 😉 Une fois cette première notion comprise il fallait maintenant …

  • Ne pas manger moins mais manger MIEUX.
  • Ne pas compter les calories mais LIRE les étiquettes de composition.
  • Et je vous l’ai déjà dit mais BOIRE entre 1,5L et 2L d’eau par jour.

Avant la préparation marathon (et pire, pendant mes années à Paris… coucou les livraisons, les paninis de Paris8 et autre conneries), mon petit déjeuner était composé de lait, de jus d’orange et de gâteaux type « Petit Déj » plein de sucres… vous cernez le problème ? Les repas du soir souvent similaire en quantité à des repas de déjeuner alors qu’ils doivent être plus légers. Et ces deux repas souvent accompagné de sauces, crèmes, viandes rouges et surtout jamais assez de légumes ni de fruits ! L’excuse de « pas assez de temps » pour cuisiner des légumes est tout simplement fausse, je m’en rends compte aujourd’hui !

Les trois premiers mois de l’année j’ai donc arrêté tout cela. Finit les conneries comme on dit ! Biscottes de pain au céréales complètes et sans sucres ajoutés le matin, avec thé vert et smoothie aux fruits avec des graines de chia dedans ou juste des fruits. Les laitages remplacés par du soja, du « lait » d’amande ou de l’eau de coco pour les smoothies. Moins de viande, plus de viande rouge, autant de poisson ou d’oeufs que je n’en consommais avant mais surtout, j’ai clairement introduit les protéines végétales dans mon alimentation.

Depuis le marathon, (je suis partie aux USA manger plein de donuts), je continue à bien manger, mieux manger et je me sens toujours mieux. Par contre, je m’autorise des produits laitiers si j’en ai envie de temps en temps, des desserts si des vraies occasions ce présentes (un midi lambda n’est pas une occasion par exemple 😉 ), et si je sais que j’ai un gros weekend entre amis ou en famille qui est prévu et où l’on va plus manger que d’habitude, je sais que je dois faire plus attention la semaine et ne pas craquer sur des cheat meal vu que je sais quand j’en aurai ! En fait tout est une question … d’équilibre !

Maintenant que j’ai pris de nouvelles et meilleures habitudes, je suis mieux dans mon corps, je cours plus vite et ma peau est aussi beaucoup plus clean ! A aucun moment je ne me suis sentie frustrée. Peut-être une ou deux fois en refusant un bon verre de vin avant le marathon mais … je savais pourquoi 😉 heureusement maintenant je dis oui à nouveau … enfin jusqu’à la prochaine préparation marathon ! Ah et surtout, aujourd’hui, je prends même plaisir à cuisiner de bonnes soupes maisons avec des légumes (bios de préférence) et même des compotes maison et j’adore ça 😀

Breeeeeeeeef que cet article est long et c’est surement un des articles les plus personnels jamais écrit sur le blog. Merci d’ailleurs si vous êtes toujours en train de me lire ! Tout ça pour dire que vive les smoothies au lait d’amande, les graines de chia, la soupe maison et les craquages entre amis ou en famille c’est la vie 😀 et … pour la première fois je crois, j’ai terminé l’année 2017 en étant fière de mois et de ce que j’avais accompli, ce qui est assez rare !

J’en profite pour vous souhaiter à toutes et à tous une très belle année 2018 pleine de beaux moments, de défis réalisés, de surprise de la vie, d’amour et de voyages ❤

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Publicités

6 commentaires sur « Une année de rééquilibrage alimentaire. »

  1. C’est un joli cadeau à se faire à soi-même ! Pour moi le déclic a été de me rendre compte de ma prise de poids à la fin de mes études… Puis le même chemin et… c’est cool !!! 🙂
    Bravo et bonne prépa pour 2018 😉 😉

    J'aime

  2. Merci pour cet article très encourageant
    Moi je calcule mes calories surtout pour ne pas être en dessous de mes besoins car je me suis rendu compte que j’étais en dessous de mes besoins et contre toute attente ça m’a permis de perdre du poids. Pour info j’utilise Fitatu.
    Où en es-tu actuellement ,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s