Une année de rééquilibrage alimentaire.

Quasiment 17 KG en moins depuis janvier 2017. Ou peut-être 18 lorsque cet article sera publié. Ou peut-être 16 si une raclette se glisse dans le planning (coucou l’après-fêtes de fin d’année)! On dit merci la préparation marathon qui m’a fait prendre conscience de certaines choses et surtout qui m’a fait mettre en place un vrai rééquilibrage alimentaire dans mon assiette. Malheureusement je n’ai que ce chiffre pour me montrer les résultats car je n’ai jamais pris mes mensurations donc je n’ai pas de base à comparer.

Pas de défis minceur à proprement parlé. Et surtout pas de régime ! Depuis le début, je ne me suis fixé aucun poids, a aucun moment je ne me suis dit « il faut que tu perdre XXkg avant le marathon » ni avant la fin de l’année ni jamais en fait. Pas de défis minceur pour être plus fine moins pulpeuse ou plus dans les normes. Non, mais pour être plus rapide les baskets aux pieds et ne pas abîmer mes articulations ! On m’a demandé une fois où je trouvais ma motivation pour aller à la salle de sport. Elle n’a jamais été dans le « je veux perdre 3kg avant de mettre le maillot de bain » non, j’ai simplement répondu que mon seul objectif était de courir plus vite !

Vous ne verrez pas non plus d’avant/après. Car sortir le ventre en tirant la gueule puis le rentrer avec une meilleur mine, un sourire et du maquillage, tout le monde peut le faire 😉

Voilà pour ma petite introduction à ce propos … parce que vous êtes quelques unes à m’en avoir demandé plus suite à un post sur instagram, je vais vous donner mes différents tips de motivation et dans l’assiette mais avant tout, je voulais préciser qu’il s’agit là de mon expérience, de mon corps et qu’à aucun moment je ne suis ni diététicienne ni nutritionniste ou quoi que ce soit. Je n’ai suivi aucun professionnel dans le cadre de ce rééquilibrage alimentaire et je fais sûrement des erreurs d’ailleurs. Alors voici ce que j’ai fais pour y arriver 🙂

Trouver une vraie source de motivation

De mon côté, tout a clairement commencé le premier jour de ma préparation marathon le 1er janvier 2017. Mon objectif était simplement de terminer ce premier marathon, en entier et avec le sourire. Pour y arriver, je m’étais fixé de suivre quasiment à la lettre le plan de préparation de mon coach, d’écouter mon corps et de me reposer et annuler les séances si ce dernier disait stop, de prendre soin de mon sommeil et du coup de mon corps en lui donnant le bon carburant nécessaire à cette réussite. Voilà ma seule et unique motivation au début de ce rééquilibrage alimentaire. Ces trois mois de préparation, j’ai tenu presque sans aucun craquage, les objectifs que je m’étais fixé. Résultat : je prenais le départ du marathon de Paris avec déjà 13kg en moins qu’à mes premiers jours du plan de préparation. Clairement, pendant ces trois premiers mois je n’ai bu aucune goute d’alcool, n’ai mangé presque aucun morceau de fromage ni aucun produit laitiers. Et en protéines animales : plus de viande rouge (et autant dire que pour la carnivore que j’étais ce n’était pas la partie la plus simple).

Ma source de motivation : mon premier marathon !

Manger MIEUX, boire plus

Simple. Basique. Je dirai surtout et en fait si simplement …  : supprimer toutes les mauvaises habitudes alimentaires que j’avais depuis quelques années. Une des premières et pires erreurs que j’ai pu faire depuis que je me suis mise à la course à pieds c’est de me dire le dimanche soir « bon bah j’ai couru 15km ce matin, je peux me permettre de commander une pizza !  » . Sauf qu’à ce dire cela trop souvent, les kilos restent et se font même de plus en plus nombreux ! Donc courir plus pour manger plus, clairement, c’est la fausse bonne idée 😉 Une fois cette première notion comprise il fallait maintenant …

  • Ne pas manger moins mais manger MIEUX.
  • Ne pas compter les calories mais LIRE les étiquettes de composition.
  • Et je vous l’ai déjà dit mais BOIRE entre 1,5L et 2L d’eau par jour.

Avant la préparation marathon (et pire, pendant mes années à Paris… coucou les livraisons, les paninis de Paris8 et autre conneries), mon petit déjeuner était composé de lait, de jus d’orange et de gâteaux type « Petit Déj » plein de sucres… vous cernez le problème ? Les repas du soir souvent similaire en quantité à des repas de déjeuner alors qu’ils doivent être plus légers. Et ces deux repas souvent accompagné de sauces, crèmes, viandes rouges et surtout jamais assez de légumes ni de fruits ! L’excuse de « pas assez de temps » pour cuisiner des légumes est tout simplement fausse, je m’en rends compte aujourd’hui !

Les trois premiers mois de l’année j’ai donc arrêté tout cela. Finit les conneries comme on dit ! Biscottes de pain au céréales complètes et sans sucres ajoutés le matin, avec thé vert et smoothie aux fruits avec des graines de chia dedans ou juste des fruits. Les laitages remplacés par du soja, du « lait » d’amande ou de l’eau de coco pour les smoothies. Moins de viande, plus de viande rouge, autant de poisson ou d’oeufs que je n’en consommais avant mais surtout, j’ai clairement introduit les protéines végétales dans mon alimentation.

Depuis le marathon, (je suis partie aux USA manger plein de donuts), je continue à bien manger, mieux manger et je me sens toujours mieux. Par contre, je m’autorise des produits laitiers si j’en ai envie de temps en temps, des desserts si des vraies occasions ce présentes (un midi lambda n’est pas une occasion par exemple 😉 ), et si je sais que j’ai un gros weekend entre amis ou en famille qui est prévu et où l’on va plus manger que d’habitude, je sais que je dois faire plus attention la semaine et ne pas craquer sur des cheat meal vu que je sais quand j’en aurai ! En fait tout est une question … d’équilibre !

Maintenant que j’ai pris de nouvelles et meilleures habitudes, je suis mieux dans mon corps, je cours plus vite et ma peau est aussi beaucoup plus clean ! A aucun moment je ne me suis sentie frustrée. Peut-être une ou deux fois en refusant un bon verre de vin avant le marathon mais … je savais pourquoi 😉 heureusement maintenant je dis oui à nouveau … enfin jusqu’à la prochaine préparation marathon ! Ah et surtout, aujourd’hui, je prends même plaisir à cuisiner de bonnes soupes maisons avec des légumes (bios de préférence) et même des compotes maison et j’adore ça 😀

Breeeeeeeeef que cet article est long et c’est surement un des articles les plus personnels jamais écrit sur le blog. Merci d’ailleurs si vous êtes toujours en train de me lire ! Tout ça pour dire que vive les smoothies au lait d’amande, les graines de chia, la soupe maison et les craquages entre amis ou en famille c’est la vie 😀 et … pour la première fois je crois, j’ai terminé l’année 2017 en étant fière de mois et de ce que j’avais accompli, ce qui est assez rare !

J’en profite pour vous souhaiter à toutes et à tous une très belle année 2018 pleine de beaux moments, de défis réalisés, de surprise de la vie, d’amour et de voyages ❤

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Publicités

Weleda Bioty Tour à Strasbourg !

Il y a une semaine, le Weleda Bioty Tour passait par Strasbourg ! Au programme : atelier de couture, atelier de conscience créative, de photos, de pensées positives ou encore de massage ! Pour Laura et moi, c’était donc atelier photo avec Nathalie Savey, photographe Strasbourgeoise puis massage du cuir chevelu aux huiles essentiels de lavande … un pur bonheur !

Autour d’une tisane ou d’un petit jus au baobab on découvre la gamme complète des produits Weleda. Surtout adepte de l’huile d’arnica (que tous les coureurs connaissent) et du jus d’argousier que je prends en cure au début de l’hiver (et que le chéri n’aime paaaas du tout 🙂 ), cette soirée m’a permis de découvrir de nouveaux produits que je ne connaissais pas encore !

Au final, une soirée très agréable à se faire chouchouter par Weleda ! Merci 😉
(et je vous épargne une photo de moi entrain de me faire masser la tête hein lol).

Photos : Milanga Production

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Noël : mon top 10 à J-10 !

Je déteste le changement d’heure. Je déteste la nuit à 17h00. J’ai l’impression de ne plus avoir le droit de profiter pleinement de ma journée dès ce moment et de n’être plus bonne qu’à hiberner tous les soirs en mangeant de la soupe ou du fromage fondu. Et de ne pouvoir profiter que quelques heures le weekend. MAIS s’il y a bien un truc que j’attends avec impatience tous les ans dès le mois d’octobre … c’est Noël, l’esprit de Noël, la magie de Noël, la déco de Noël, tout ça quoi 😀 Alors j’ai décidé de vous compiler les 10 raisons pour lesquelles j’attends cette période avec impatience et pourquoi je profite de chaque moment en décembre qui me font sentir être proche de Noël 🙂

Les musiques de Noël

Je n’ai pas encore réalisé de playlist spéciale pour la saison mais le choix est large sur Youtube ! La période de Noël est tellement trop courte que mieux vaut les écouter assez tôt 😉

Les biscuits de Noël

En Alsace, le « Manele » ouvre les festivités à la Saint Nicolas et on l’adore tous petit et grand ! Puis arrive Noël et nous voilà tous entrain de se gaver de Bredele cuisinés par ma maman, ma mamy ou les mamans et mamy des autres 😉 En attendant la buche de Noël, je patiente en dégustant des parts d’une brioche allemande nommée Stollen ! Goûtez-les tous je vous jure c’est trop bon !!!

Les calendriers de l’avent

… le CHO-CO-LAT – KINDER. Voilà. Je n’ai rien de plus à ajouter ! Et je crois que je suis devenue une adulte qui ne succombe plus aux calendriers des marques (vernis, beautés, etc.) mais qui aura toujours son calendrier KINDER. (oui je sais, c’est pas du vrai chocolat!).

Les marchés de Noël

Je parle des marchés Alsaciens et Allemands hein 😉 Pour avoir fait quelques marchés parisiens … ils sont vraiment loin de détrôner la capitale de Noël (#chauvinisme). Ces marchés réunissent une bonne partie de ce tout ce que j’aime en cette période : la bouffe, la musique de Noël en fond, les odeurs d’épices, les décorations et lumières, les sapins de Noël, même le froid et les vapeurs de vin chaud deviennent agréables ! Cette année, pas de marché de Noël de Strasbourg pour le moment, les « sas » de sécurités cassent un peu le charme je trouve ! Mais je vous partage quelques photos de marchés de Noël Allemand (à Baden Baden) et de celui d’Obernai, petit village typique et touristique 🙂

 img_2393

Processed with VSCO with c1 preset
Curry Wurst de Noël en Allemagne !

La famille

Cette année sera un peu différente avec ma soeur aux USA mais Noël a toujours été pour moi LE moment en famille de l’année. Mes grands parents n’habitant pas à côté de chez nous et mes 7 ans en Ile de France m’ont fait apprécier encore plus cette période de l’année et conserver cette « magie de Noël » !

img_2391

Les films de Noël

Regarder Maman j’ai raté l’avion au moins une fois pendant la période de Noël est pour moi une obligation 😀 (sans compter le film de mon enfance Matilda, la course aux jouets et les Retour vers le Futur). Les téléfilms de Noël, tous aussi kitchs les uns que les autres me font même plaisir en cette période !

Les lumières et décorations de Noël

Bref, je décore en mode Noël tout ce qui est décorable et j’adore regarder les illuminations de Noël ! Voilà la seule et unique raison pour laquelle il est acceptable qu’il fasse nuit à 17h00 !

Le sapin de Noël

Ahhhhh grande histoire avec ce sapin ! J’adore avoir LE sapin de Noël chez moi. Toute petite nous l’installions avec ma soeur et mes parents, il était beau et grand, rouge et or. Depuis que j’habite avec Laurent … et donc en région parisienne : impossible de trouver de la place pour un sapin dans un 30m2. Je m’étais donc résignée toutes ces années. L’année 2016 signe l’année de notre premier VRAI GRAND SAPIN ! On a été raisonnable, il ne mesure qu’1m20, mais c’est un vrai et beau sapin qui a trouvé sa place dans notre appartement à taille nor-male ! J’étais très impatience de pouvoir l’installer et ait fait tourner la tête de quelques fleuristes en leur demandant un sapin dès le 23 novembre ! Pour la décoration, je l’ai orné de blanc et de cuivre, de bois et de laine ! Et depuis deux semaines il a même eu droit à une guirlande clignotante !

img_2376

Processed with VSCO with g3 preset
Mon beau sapiiiiiin Roi des Forêts Alsaciennes !

La neige

La neige oui. Mais à certaines conditions : uniquement le 24, 25 et 26 (ah oui et le cadeau alsacien avec le 26 décembre férié merci Noël). Uniquement quand je n’ai pas à prendre la voiture et que la neige ne bloque pas les gens que j’attends sur la route ou dans le TGV ! Mais autrement je dis oui oui oui, c’est plutôt féérique quand même un paysage blanc à Noël !

Les cadeaux de Noël

Plus les années passent plus ce que je préfère c’est faire les cadeaux plus que de les recevoir 🙂 (note pour ceux qui me lisent : je veux quand même des cadeaux hein!). Mais j’avoue prendre beaucoup de plaisir à trouver ce qui fera plaisir le 24 à minuit 🙂 Et la pile de cadeaux sous le sapin est toujours canon il faut le dire !

Je vous souhaite de bien profiter de cette période avec les gens qui vous sont chers ❤

A très vite,
Marine.

logomarinettte