10 mois loin de toi, PARIS

31 décembre 2015. La démission. 15 janvier 2016. La signature du nouveau bail. 23 janvier 2016. L’emménagement. Deux fois plus grand, de la verdure, des oiseaux qui chantent et qu’on entend, pas de feux rouge à la fenêtre, pas de voitures à la fenêtre, plus de RER, plus de métro, plus de temps perdu, plus de on se marche dessus, plus de BZ trop petit avec le temps, plus d’armoire trop petite, plus de toilettes dans la salle de bain, plus de stress, plus de péage d’autoroute un weekend par mois voir plus, plus de billets SNCF à chaque anniversaire et Noël. Et tout le reste…

On a gagné 30m2 supplémentaires, des toilettes séparées, un double garage, de l’espace, de l’air, de l’assurance au volant (héhé – je dois encore apprendre à faire de véritables créneaux je l’avoue mais en Fiat 500 qui brille c’est plus facile), davantage de temps avec la famille et les amis, des vraies soirées d’été au bord de la piscine ou à profiter de la terrasse sans manger sa merguez avec les voitures qui attendent au feu rouge. Et pourtant, on habitait en banlieue. On avait les bords de Marne pour les après-midis à vélo ou les longues sorties running du dimanche matin. Mais pourtant, 7 ans c’était déjà beaucoup trop. C’est peut être des détails pour vous. Mais ça nous a fait un bien fou.

Après déjà 10 mois dans notre nouveau chez nous, ou plutôt ancien nouveau chez nous, près de Strasbourg, où nous avons grandit et où habitent nos deux familles, je crois qu’on peut dire que nous nous sommes enfin et seulement réadapté. Non pas que l’adaptation ait été difficile, c’est plutôt le contraire ! Hormis ma période lors de laquelle j’ai recherché du travail (et trouvé rapidement finalement grâce aux bonnes étoiles), une fois le rythme repris c’était devenu magique. Les soirées passées ici ressemblaient à des weekend parisiens. Les weekends ressemblaient à des vacances. On récupérait plus en une nuit ici qu’en un weekend complet en région parisienne. Aujourd’hui, tout ça nous semble maintenant normal. Une normalité qui nous faisait si bizarre au début de l’année tellement nous étions habitué à cette mauvaise routine parisienne. Celle qui rend tout ce qui vous énerve et vous fatigue normal. Et quotidien.

Jamais je ne cracherai sur ces années parisiennes. On en avait rêvé. On l’a fait. Veni, Vidi, Vici comme on dit 😉 On a grandit, on s’est amusé, on a découvert, et on a aussi beaucoup ri. Mais le besoin de partir loin des têtes tristes du lundi matin dans les transports et de nos têtes tristes à nous des dimanches soirs de fin de weekend en dehors de la capital se faisait ressentir depuis quelques temps déjà.

Au début du mois d’octobre, je suis revenue pour la première fois dans la capitale. C’était à la fois étrange et normal. J’avais en fait l’impression que je n’étais jamais partie. Comme si ces 10 derniers mois, j’avais été plongée dans un coma artificiel et que je revenais en pleine forme sans avoir perdu un seul repère. A part le fait d’avoir remplacé ma carte navigo par des tickets RATP, rien n’avait semblé bouger. Je retrouvai les copines, on allait aux mêmes endroits, Paris était tout aussi rapide, bruyant, fatiguant et beau à la fois. Le seul moment où j’ai senti que je n’habitais plus là, c’est lorsque j’ai traversé la place de la République. En janvier, la place était encore noire de monde qui se recueillait, de bougies, de dessins, photos et messages d’espoir sur la statue. Je l’ai retrouvé ensoleillé, blanche, propre, nettoyée de tout ce qui c’était passé à la fin de l’année … peu avant notre départ. ❤

Bref, je crois qu’on peut dire qu’on est bien ici, qu’on a fait le bon choix et que pour rien au monde je reviendrai vivre à Paris 🙂

Il parait que tous les parisiens rêvent au fond d’eux de quitter Paris…

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Publicités

La Ruche qui dit OUI !

A la rentrée, une Ruche a ouvert à côté de chez moi. Depuis le temps que je rêvais d’en avoir une, c’est chose faite 🙂 Manger sain et mieux c’est bien … mais manger local c’est encore mieux. Je ne me définirai à aucun moment comme spécialement écolo mais j’essaye, chaque jour, à mon échelle, de faire avancer les choses car je suis de ceux qui pensent que si chacun fait un petit peu et si les gros (entendez les « industriels ») faisaient également des gestes à leur échelle, les choses finiraient par aller mieux. Et cela marche aussi bien pour les sujets écologiques, qu’économiques et juste humanitaires quoi.

Si vous ne connaissait pas La Ruche, voici comment cela fonctionne :

Une personne (comme vous et moi), décide d’ouvrir une Ruche. Elle s’organise alors pour trouver des agriculteurs et artisans proches du lieu de la Ruche qui correspondent à ses idéaux (par exemple, chez moi, la Ruche ne proposera pas de viande de veau). Une fois les agriculteurs réunis, la Ruche peut ouvrir et les premières ventes commencer !

  • Vous devez donc commencer par rejoindre la Ruche la plus proche de chez vous en créant votre compte sur le site. Vous aurez ensuite toutes les informations relatives à votre Ruche. Vous pourrez en apprendre plus sur les agriculteurs et producteurs à qui vous commanderez vos produits.
  • Vous commandez en ligne les produits de votre choix. La vente a lieu une fois par semaine, mais vous commandez quand vous voulez et ce que vous voulez 😉
  • Chaque semaine, votre Ruche vous donne rendez-vous dans votre quartier pour venir récupérer votre commande et rencontrer les producteurs.
  • Enfin, vous n’avez plus qu’à déguster !

en bref, vous cuisinez des bons produits de votre région tout en soutenant l’agriculture locale, souvent bio et en évitant les heures de transports des tomates en hiver alors que ce n’est pas la saison 😉

Mon expérience

J’en suis à ma troisième commande pour le moment et compte bien être une cliente régulière de la Ruche !

Mes commandes – La première était surtout composée de légumes de saison, d’oeufs et de fruits (de saison également, donc surtout raisins et pommes en ce moment chez moi). Avec Laurent, nous nous étions dis « un commande toutes les deux semaines ». Sauf que c’était beaucoup trop bon donc le lendemain, nous recommandions déjà pour la semaine prochaine. Cette fois, nous nous faisons plaisir : pain aux céréales, compote de pommes, cannelés, fromage de chèvre frais. Comment vous dire : TOUT est bon, tout a du goût, plus que tout ce qu’on peut trouver en supermarché quoi. Je mange sain, c’est bon, j’ai l’impression de faire un bon geste (en donnant moins d’argent aux industriels et plus à des producteurs qui habitent à côté de moi), je sais de quelles villes vient ce que je consomme et tout cela me rend heureuse (oui, oui!) et me donne déjà envie d’être à mercredi prochain (jour où je peux chercher ma commande).

dsc_3156 dsc_3151dsc_3146 dsc_3145

Les prix – Les fruits et légumes ne sont pas spécialement plus chers qu’en supermarchés, surtout pour plus de goût et une meilleure qualité et souvent bio ! De plus, lorsque j’achète un « panier » spécial légume de saison, je bénéficie de 10% de réduction par rapport au prix à l’unité. Le fromage est un peu plus cher mais tellement meilleur (déjà que le fromage en général c’est la meilleure chose du monde!). Cette semaine nous avons goûté du fromage blanc de chèvre frais et c’était vraiment trop bon. Au final, ce qui est cher c’est surtout la viande. Du coup, pour le moment nous n’en avons pas acheté mais pourquoi pas en prendre de temps en temps et se dire qu’il vaut mieux en manger moins mais de meilleure qualité.

Mon avis – Bon, vous l’aurez compris, le mot « trop bon » revient beaucoup trop de fois dans cet article. Mais je vais éviter de vous faire un gif de ma tête trop contente à chaque fois qu’on mange quelque chose qui a autant de goût 😉 Vous l’aurez compris, je valide à 1000% la Ruche et compte bien me rendre chaque mercredi dans mon point de récolte tan que je le pourrai 🙂

Ça y est vous avez faim de bonnes choses ?
Trouvez la Ruche la plus proche de chez vous : laruchequiditoui.fr

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Mon top 10 de Netflix lovers

Alors que j’écris encore depuis ma terrasse (merci l’été indien, reste aussi longtemps que tu voudras ❤ ), j’allais vous écrire que ça y est, l’été est finit et que les journées raccourcissent. On va pouvoir remplacer le transat par le canapé et le plaid ! Toujours voir le côté positif non ?  Depuis que nous nous sommes abonnés à Netflix (dès l’ouverture en France en fait), il n’y a pas une semaine où il ne tourne pas chez nous ! Télévision, ordinateur, tablette ou même compte gentiment partagé avec ma soeur actuellement aux USA, tout le monde en profite ! Je remarque qu’avec le temps je suis beaucoup plus séries que films. Par exemple, lorsque nous sommes allés voir Suicide Squad cet été, mon regret principal était « J’aurai préféré une série et en savoir plus sur la psychologie du personnage, son histoire ». Des personnages et des aventures à la place des grosses bastons américaines ou des histoires passionnantes trop courtes à mon goût donc.
Bref, assez parlé, je vous présente mon top 10 de séries (Netflix ou non d’ailleurs, et en vous épargnant Dawson, One Tree Hill et Pretty Little Liars – que j’adore toutes!). Je n’ai pas vraiment fait d’ordre car elles sont bien trop toutes différentes à leur manière 🙂

Orange is the News Black

La série que j’ai découvert en vacances il y a déjà 3 ans et que j’ai dévoré en une semaine (comme souvent quand il s’agit de série). Les épisodes d’une heure passent très vite, l’histoire est bien rodée et plus ou moins vraie. Si vous ne le saviez pas, OITNB provient d’une histoire vraie écrite par Piper Kerman « My year in a women’s prison » qui a une vraie fin. De nombreux chapitres rappellent des moments de la série qui reste très proche de la réalité. A voir si la production décidera de donner une vraie fin à l’histoire de Piper. Et pour information, oui, j’ai pleuré comme une madeleine à la fin de l’épisode 11 de la dernière saison.

Orphan Black

Typiquement le genre de série à laquelle j’accroche pour le côté … technique et la performance de Tatiana Maslani qui ne joue pas moins de 6 rôles (pour le moment). Je suis scotché par son jeu d’actrice à chaque épisode et à chaque saison ! Niveau histoire, si vous ne connaissez pas, je vous laisse découvrir le côté … intriguant et scientifique du scénario !

Narcos

J’ai commencé Narcos par curiosité. A vrai dire, je ne connaissais pas vraiment l’histoire de Pablo Escobar, pas le genre de personnage dont on vous parle en cours ou à la fac ! Donc si je peux m’instruire tout en regardant une série je dis oui. L’histoire et la vie de Pablo Escobar sont juste ouf. Les anecdotes évoquées au fil des épisodes sont toutes vraies et très documentées ce qui rend la série très réalistes et impressionnantes. Notamment impressionnée par … l’intelligence de Pablo Escobar quoi … aussi mal étaient ses intentions !

Jane the Virgin

La nouvelle série qu’on regarde en amoureux 🙂 (entre nos horaires différentes et moi qui veux uniquement regarder les séries en VO, rares sont les séries qu’on se garde pour regarder ensemble!). Entre l’histoire improbable (Jane s’est fait inséminé accidentellement de la semence de son patron et accessoirement mec qu’elle a embrassé un jour, à la place de sa femme, alors qu’elle était en simple visite gynécologique…). Un vrai bijoux de télécomédie qui se moque des télénovelas en en étant une. Le tout avec une voix off magique, un père amoureux de lui même et des personnages tous plus attachant les uns que les autres. Je n’ai pas encore commencé la saison 2 mais je m’impatiente là !

Real Human

Une série dont ont a trop peu parlé à mon goût ! Diffusé sur Arte, cette création suédoise basée sur un potentiel futur proche dans lequel nous adopterions des robots pour nous aider chez nous, ou encore pour rester auprès de notre famille une fois décédé … et des robots … humanisés qui cherche à comprendre ce qu’ils font là … Bref, fan de cette série qui s’est finit beaucoup trop tôt et qui aura eu le don de me faire apprendre quelques mots et expressions suédoises (Hej dû ! Hur mår du ?) 😀

Kimmy Schmidt

Comment décrire cette série ? Vous voyez New Girl ? Bah Kimmy est pire 😀 Elle a vécu toute son adolescente dans un bunker avec un psychopathe religieux lui disant que la fin du monde avait eu lieu sur Terre. Elle sort à la trentaine avec l’envie de refaire sa vie et d’en profiter un maximum, dans un New York qui lui semble immense, et avec l’ambition de vouloir tout faire et faire ce qu’elle a envie … sans vraiment savoir de quoi elle a envie ! Et un petit plus pour le personnage de Tituss qui n’en manque jamais une 😀 et la BO est magique !

New Girl

Le friends nouvelle génération. Alors ok, Chandler et Monica ne seront jamais remplaçables mais je trouve que Zooey Deschanel a quelque chose de magique en elle ! Tel un bon friends, l’histoire est la suivante : Jess, se retrouvant célibataire décide de se mettre en colocation et termine avec trois mecs : Schmidt, Nick et Winston. Entre histoires d’amour, de travail, de quiproquo et son humour décalé, New Girl est difficilement classable dans le genre, et c’est ça qu’on aime !

Jessica Jones

Je n’avais jusqu’alors pas de Marvel préférée ni de héros favori. Mais ça c’était avant Jessica Jones. Souvent choisies pour des rôles simplistes, Kristen Ritter apporte beaucoup au personnage. Je suis littéralement tombée amoureuse de son personnage que je ne connaissait pas du tout (ah bon je ne suis pas une lectrice de Marvel?). L’histoire : Jessica est détective privée, hantée par un événement traumatisant de son passé, elle se cache dans New York en travaillant sur de simples enquêtes d’adultères … tout en tombant sur une nouvelle enquête faisait ressortir ses vieux démons !

Don’t trust the bitch

Dans le genre colocation entre nanas, avec une Jess encore pire : Chloé. Chloé (jouée par Kristen Ritter également), la coloc qui fait tout pour que tu partes le plus vite possible et qui encaisse tes premiers mois de loyer. Sauf que June s’accroche et que Chloé s’attache. Bon et puis, (mince j’avais dit que j’en parlerai pas…), il y a DAWSON dans la série quoi ! Enfin plutôt James Van Der Bik, qui joue son propre rôle d’ex-Dawson qui n’arrive pas à faire autre chose de sa vie. Et accessoirement meilleur ami de Chloé. Filez la découvrir, cette nana est folle !

Stranger Things

La nouvelle série de l’été ! Par où commencer ? L’histoire se passe dans les années 80 dans l’Indiana. Un garçons d’un groupe d’amis disparait, ses amis (tous aussi attachant les uns que les autres) et sa famille partent à sa recherche. Dans leur quête, les garçons retrouvent une jeune fille en fuite, crâne rasé… Eleven. Tous cherchent à comprendre le fin mot de cette étrange histoire. J’ai eu peur au début, le suspens de la série est incroyable et la musique y est pour beaucoup. La peur a laissé place à l’enquête pour laisser place aux larmes lors du dernier épisode (Eleven quoi putain !!! .. pardon pour tant de vulgarité ! ).
Bon, vous l’aurez remarqué, je suis plutôt ouverte niveau série et j’aime surtout découvrir de nouvelles histoires, de nouveaux styles et de nouveaux acteurs. Je suis aussi sensible haha.

Allez, dites moi vos séries favorites que je sache quoi regarder après la saison 2 de Narcos (bien que Luke Cage sorte bientôt … et que j’ai des épisodes de PLL à finir un jour!)

A très vite,
Marine.

logomarinettte