USA #2 – La belle BOSTON !

Après 5 grosses journées à New-York nous prenions la voiture direction Lexington et Boston ! 5 nouvelles journées qui ont commencé par la visite de la petite ville de Lexington où vit ma petite soeur jusqu’en juillet 🙂 . Le centre ville est très mignon et on sent qu’on est plus à NY mais dans une ville normale de Nouvelle-Angleterre dans laquelle on se verrait bien vivre et acheter une de ces belles et grandes maisons en bois ! C’est le moment de manger des donuts chez Dunkin Donuts, de se promener dans les lotissements à la Wistera Lane (une vidéo du voyage arrive bientôt et vous en verrez quelques une !). Enfin, nous avons rencontré sa merveilleuse famille beaucoup trop adorable et parlé franglais avec eux pendant quelques jours à base d’american pancakes au réveil (miam miam et re miam). Une semaine de visite qui s’annonce beaucoup plus tranquille et reposante que la grande pomme à base également de journée shopping dans le mall de Burlington et de déjeuner chez Cheese Cake Factory (miam miam et re re miam!).

Visite du campus d’Harvard

Situé au coeur de la ville de Cambridge, nous nous sommes promenés dans la cour intérieur de l’université, on se croirait un peu dans Harry Potter en fait 😉 Le mémorial hall (en photo en dessous) est en fait leur cantine et lieu de fêtes de fin d’année, bâtiment interdit au public, tout comme la grande bibliothèque ! Ailleurs sur le campus, on trouve de jolis salons de thé, de chouettes librairies, de grands parcs … bref à 60 000 dollars l’année on s’y verrait presque reprendre nos études 🙂

Boston – Quincy Market

Quincy Market est un food court – comprendre un hall avec des stands de nourriture … de tous les côtés ! Le rêve américain quoi ! Situé sur le trajet du Freedom trail (et juste à côté de notre hôtel), nous y avons fait une pause pour déjeuner rapidement le midi et goûter une des spécialités : une clam chowder bien chaude, soupe aux palourdes servies dans un bol en pain !

Bon bah on l’aura goûté ce fameux Unicorn frapuccino 😉

Duck Bus

Quoi de plus original que de visiter une ville dans un bus … amphibien ? Et bien Boston l’a fait ! Le Duck Tour se promène dans la ville et se jette finalement dans l’eau ! Plutôt amusant pour visiter Boston une première fois et après une longue journée de marche ou de shopping !

Essayer … d’aller voir les baleines 🐳

Tout est dans le titre ! Nous avons… essayé d’aller voir les baleines au large de Boston. Nous avons réservé nos billets la veille en voyant que la météo était plutôt clémente le samedi. Départ depuis Boston au pied de l’aquarium. Ca a pris environ 30 minutes au bateau de quitter le port de Boston, le temps de nous couvrir, de prendre des photos et de voir les avions atterrir ! Quand au bout de 30 minutes … le commandant nous annonce que la mer est bien trop agitée aujourd’hui pour nous éloigner davantage … ce que nous avions remarqué au vu des sauts que faisait le bateau ! …et que nous allions donc retourner à Boston sans avoir vu les baleines. Gross déception donc ! La bonne nouvelle c’est que tous les billets ont été remboursés (à plus de 50$ le billet ça fait plaisir) et que nous avons donc eu un tour de bateau gratos !

Freedom Trail

Quoi de plus simple pour visiter Boston que de suivre la Freedom trail, ligne rouge ou en brique tracée sur le sol ! Longue de 4KM, il suffit de la suivre pour visiter les différents quartiers et monuments de la ville comme le Massasuchetts State House, les cimetières et églises, la Old State House beaucoup trop mignonne avec sa licorne ! Ce mélange de brique rouge, de nouveaux building, ces parcs et le côté maritime font que je suis complètement tombée sous le charme de l’architecture de Boston !

Bon à savoir : pour profiter de la vue en haut du Prudencial Center, montez boire un verre au bar du restaurant 😉

Les parcs

Boston a vraiment de beaux et grands espaces verts : Le Boston Common et le Boston Public Gardens sont les deux principaux parcs de la ville. De quoi y admirer les écureuils et les canards qui animent les parcs !

La fin de notre séjour approchait et nous en avons profité pour visiter le maximum de Boston : China Town, la fameuse Trinity Church, la Public Library qui est vraiment très belle et comme beaucoup d’endroit dans Boston, hyper agréable avec sa cour intérieure ! Mais aussi Newbury Street le quartier shopping à l’anglaise par excellence et enfin, les bords de Charles River qui doivent être si agréables en été ou pour faire des sorties longues hihi !

Mardi nous reprenions l’avion en fin de journée. C’était donc le dernier moment pour RUN BOSTON comme on dit 😉 J’ai enfilé mon tshirt du marathon de Boston acheté la veille et nous avons donc fait un petit tour dans les parcs et longé Beacon Hill, un des quartiers beaucouptropmignons de la ville 🙂 Courir près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston c’était à la fois une sorte d’exitation à deux semaines du marathon de Paris notamment en suivant les trois bandes bleues au sol (coucou la ligne verte du marathon de Paris) mais aussi pas mal d’émotion en repensant à l’attentat qui a eu lieu en 2013. Je n’avais pas regardé le film Patritots Day (Traque à Boston) avant le marathon de Paris ni avant d’aller à Boston et je l’ai regardé à mon retour … croyez-le quand on a couru un marathon et qu’on a visité la ville … le film est vraiment très dur ! Mais n’est-elle pas belle cette ligne d’arrivée et la petite escroc qui court dessus ? Un jour peut-être je pourrai le courir qui sait !

Voilà pour ce beau voyage en famille entre New-York et Boston ! J’ai oublié de vous parler de la pizza qu’on a mangé en plein milieu du Connecticut, de la Boston Cream Pie, du moment où on m’a demandé mon Id pour m’autoriser à boire un verre de vin à presque 26 ans et de vous montrer plein de photos donc je vous prépare une petite vidéo qui immortalisera tous ces bons moments ! Boston est vraiment une belle ville qui n’a rien à voir ni à envier à New-York tellement les deux sont incomparables … bref, j’ai adoré visiter ce côté du Massachusetts ❤

Petite vidéo bonus 😉

A très vite,
Marine.

logomarinettte

Publicités

USA #1 – NEW YORK is always a good idea !

Retour à la réalité après un mois d’avril de FOLIES. Quelques jours après le marathon, je partais direction NEW YORK avec ma famille pour rejoindre ma soeur qui est au pair depuis juillet à Boston. Au programme : 6 jours à New-York puis 6 autres jours pour découvrir Boston ! Embarquement immédiat pour la première partie du voyage à New-York où je mettais les pieds pour la toute première fois, prête à utiliser tous les coupons de mon New-York City Pass !

L’avion

Nous avions réservés nos billets d’avion en novembre pour un départ en avril pour avoir les meilleurs tarifs possibles. Départ vendredi matin pour une arrivée à JFK vers 13h00. Le temps de monter dans le shuttle qu’on avait réservé à l’avance et de rejoindre Manhattan et notre hôtel situé à la 39ème rue / 8ème avenue. Ma soeur est arrivée de Boston en bus ❤ Le temps des retrouvailles et de monter au rooftop de notre hôtel avec vue sur le New York Times puis nous courrions rejoindre Times Square et manger une (première) pizza !

Times Square

Clairement, à New-York, tu te balades la tête en l’air tellement il y a à voir en haut ! Ce n’est pas Times Square qui dira le contraire 😉 Les lumières et les écrans partout, le monde, les odeurs de (mal)bouffe partout. Bref, on est bien sur Times Square ! Impressionnant de mouvements et d’excitation ! Ca n’a pas été mon quartier préféré de la ville mais passage obligé pour voir ce qu’est New-York et tout le marketing déployé dans ce quartier (et la folie des grandeurs de certaines boutiques… M&M’s par exemple!).

Statue de la Liberté

Passage touristique obligatoire lorsque l’on met les pieds pour la première fois à New York : la Statue de la Liberté ! Quelle vue depuis le ferry qui nous mène à Liberty Island ! Après un tour par Ellis Island, nous avons déjeuné à Battery Park (un bon Prêt à Manger … comme quoi on peut bien manger en Amérique 😉 ). Puis petite promenade dans Wall Street, voir la Trinity Church, le fameux taureau (et tous ses touristes entrain de lui toucher les couil***) et la jolie petite fille qui lui fait face.

Ground zero

Au bout de Wall Street, se trouve Ground Zero, la nouvelle One World Trade Center et le mémorial du 11 septembre. Le mémorial est très émouvant… le 11 septembre, on s’en souvient, on l’a vécu, vu à la télé certes mais, ça fait partie de notre vie. Assez étrange de voir que c’était il y a si peu de temps et qu’il n’y a plus rien, d’entendre les témoignages. Et de monter ensuite dans la One World et son Observatory. Un ascenseur qui devient une vraie attractions et une vue panoramique « surprise » à en donner des frissons et les larmes aux yeux ! Pour la fin de la journée, bref passage à l’Oculus, nouveau centre commercial à côté de Ground Zero et un petit tour dans Grand Central pour voir son hall si réputé dans les films et trouver sa mystique galerie des murmures ! Que nous n’avons pas trouvé du premier coup mais quelle joie étrange quand on comprend qu’on y est et que ça fonctionne bien !

Brooklyn

Le dimanche de Pâques, nous voulions absolument voir une messe gospel à Harlem ! C’est finalement à Brooklyn que nous sommes allés suite à un très bon conseil. Nous nous sommes donc rendu au Brooklyn Tabernacle, une église qui ressemble plus à un théâtre et dans laquelle nous avons assisté à un véritable spectacle … gospel dans un premier temps, c’était juste magique, très émouvant et leurs voix sont wahou … afro-américaines quoi ! S’en ai suivit une seconde partie de temps de parole, un peu long mais qui permet de faire travailler son anglais 😉 et un peu trop sectaire et one man show à mon goût mais à voir !!! L’accueil des locaux, leur « God Bless You » en nous serrant la main … je crois que je m’en souviendrai toute ma vie ! Nous sommes ensuite allés dans le quartier de Dumbo voir le Manhattan Bridge et le Brooklyn Bridge que nous avons traversé à pied (il faut compter 40 minutes avec les pauses photos hihi). Un de mes quartiers préférés de New-York et que j’aimerai bien découvrir davantage !

Central Park

I RUN CENTRAL PARK ! Un rêve de runneuse qui se réalise 😉 Une semaine et un jour sans courir suite au marathon (mais en marchant entre 10 et 15km par jour !) et j’avais le droit de porter mon t-shirt de finisher pour me pavaner sur la 8ème avenue, Central Park et la 5ème avenue pour retourner à l’hôtel hihi ! Nous nous sommes retrouvés (papa-coach et moi) dans une foule de coureurs qui courraient … vite ! et tous dans le même sens. Allez savoir pourquoi nous étions en sens inverse. Quelle belle première image de Central Park au matin sans touristes ! Nous y sommes retournés l’après-midi pour découvrir l’autre partie que nous n’avions pas vu le matin : le réservoir, le Belvedere Castel, Strawberry Field (mémorial de John Lennon), ses ponts, ses petites barques, son grand espace vert central (Great Lawn) qui fait de Central Park le poumon vert de la ville qui ne dort jamais ! Bref, on est tombé sous le charme de Central Park !

Musée d’Histoire Naturelle

Le musée faisait partie du New-York City Pass et nous voulions de toute manière y aller. Nous y avons passé la matinée tellement le musée est immense ! En ce qui concerne la partie sur les animaux, je trouve que celui de Paris est un peu mieux fait mais la partie sur les civilisations puis les dinosaures et surtout la BALEINE sont vraiment à voir !

Rockfeller Center

La visite à faire de jour et par beau temps pour avoir LA photo cliché avec vu sur l’Empire State Building ! Nous avions donc acheté nos billets la veille pour avoir les premiers billets du lendemain matin et ne pas attendre trop longtemps ! En bas du Rockfeller Center : la fameuse patinoire (coucou Maman j’ai encore raté l’avion !), la boutique Légo, la 5ème avenue, les studios de la NBC. En haut : l’incroyable vue sur Manhattan, l’Empire State Building, Central Park, … On aurait pu rester des heures là-haut à contempler la vue !

MET

L’entrée au MET faisait partie de notre City-Pass également. Un musée IMMENSE. Impossible de toute visiter en une journée alors en une demie-journée encore moins ! Mais à voir 😉 Beaucoup d’oeuvres européennes très connues (du Monet, du Cézanne, du Van Gogh, du Degas et plein d’autres encore) mais aussi une belle et grande partie consacrée à l’Egypte dont le Temple de Dendur !

Empire State Building

L’objectif : contempler le coucher de soleil depuis l’Empire. City-Pass : deux entrées, une de jour et une seconde pour voir la vue de nuit … après 20h00. Coucher de soleil : avant 20h00. Résultat, 17h00-20h00 dans la tour à attendre le coucher de soleil 🙂 Le temps de reposer les jambes, faire le tri dans nos photos, programmer la suite du voyage… et d’admirer la fin de journée, les lumières qui s’allument tout doucement, les lignées de voitures qui s’éclairent et de belles photos et images à garder en mémoire 🙂  …puis une journée qui s’achève chez Shake Shake !

Harlem

Mercredi matin avant de prendre notre voiture de location direction Boston, nous sommes allés faire un petit tour dans Harlem ! Au nord de Central Park, ce quartier connu change complètement du reste de Manhattan. Nous avons traversé la 125ème rue pour redescendre du côté de Morning Side Avenue avec ses belles maisons et petits parcs qui ne reflètent pas l’image qu’on peut se faire de Harlem tant on pourrait s’y voir habiter !

Nous avons eu au total 5 vraies journées pour visiter la ville si je compte les deux demies-journées de transports mais je vous conseille de prendre 6 jours pour visiter New-York avec un programme similaire à ce que j’ai pu voir mais en ajoutant tout le quartier de China Town, Little Italie et Soho et une balade sur la High Line. Et encore une journée de plus si vous souhaitez voir la plage à Coney Island 😉

J’ai mis quelques temps à m’habituer à la ville dans le sens où je me sentais comme une figurante dans un film ou une série Netflix et que tout était un film autour de moi ! Très étrange comme sensation et peut-être que les américains ressentent cela en découvrant Paris pour la première fois ? La ville est belle, il y a tellement de choses à faire et à découvrir que j’aurai pu ne pas dormir durant tout le voyage mais Maman n’était pas trop d’accord (haha), les taxis ne font pas de bruits car sont tous hybrides, mais surtout, les gens sont beaaaaaucoup plus accueillant et souriant que n’importe où  ❤

Petite vidéo bonus 😉

A très vite pour visiter Boston,
Marine.

logomarinettte

Compte-rendu : Mon premier marathon PARIS 2017

Et voilà. Nous y sommes. Je suis marathonienne. Et j’ai très envie de tout écrire pour ne jamais rien oublier de toute cette expérience et ce magnifique week-end !

Pour savoir pourquoi j’ai décidé de courir le marathon de Paris, je vous invite à relire cet article, si vous voulez en savoir plus sur ma préparation, c’est par ici pour les premières semaines et par pour la fin de la préparation. Allez, prêt à décoller destination ce week-end magique ?

Tout a commencé jeudi : j’ai débuté ma cure de Maltodextrine. J’ai arrêté de mangé des légumes et des fruits (sauf les bananes) et je n’ai fait que manger des pâtes et de la viande blanche ! Vendredi, nous prenions le TGV (Laurent, mon papa et moi) direction Paris ! Nous sommes directement allés au salon du running pour récupérer nos dossards le vendredi soir. C’était rapide, vraiment juste pour avoir le dossard et avoir encore le samedi devant nous au cas où nous aurions eu un problème au niveau du certificat médical. Vendredi soir, nous retrouvons deux coureurs de notre club de course à pieds, direction … un petit italien pour manger des bonnes pâtes al dente ! Il parait que l’avant-dernière nuit avant le marathon est la plus importante. Bonne grosse et longue nuit au programme donc. Samedi matin, réveil en douceur direction le salon du running pour cette fois, profiter des différents stands. Wahou. Quel salon ! Première étape : faire mon bracelet d’allure (objectif premier : terminer mon premier marathon. objectif second : 4h59′ si les conditions le permettent !). Puis petit moment shopping chez Asics pour deux jolis tshirts du marathon. Et nous nous sommes baladés dans les allées avec notre bouteille de Malto jusqu’à midi pas plus pour ne pas trop fatiguer les jambes. Enfin, direction petit pique-nique avec les copines sur le champs de mars. Encore merci Amandine pour ces magnifiques coquillettes et cet oeuf hihi ! Enfin vers 16h00 je retourne à l’hôtel pour une petite sieste, préparer mes affaires pour le lendemain. A 19h00 nous partons dîner … des pâtes al dente toujours ! Et puis … au lit … !

Tous ces conseils suivis à la lettre ! Ps : j’ai l’air HYPER rassurée pour ce qui m’attend !

Samedi 19h00 – mes affaires sont prêtes !

Dimanche 9 avril 2017

Je suis réveillée à 4h45. J’ai bien dormi. Je reste encore un peu dans le lit. Ne me sens pas trop stressée. Mes affaires sont prêtes. Je sais ce que je dois faire. Douche. Tresse. Petit déjeuner à 6h30 – 3h00 avant le départ. C’était d’ailleurs très drôle cette ambiance au petit déjeuner avec tous ces marathoniens ! Au programme : thé, banane, une part de mon gâteau sport fait maison, une tartine, un smecta et c’est parti ! Je me tartine (littéralement) de crème Nok, d’arnica et de crème solaire, j’enfile mes affaires. Repasse 3 fois aux toilettes (pour être sûr !). Et … c’est parti direction l’Arc de Triomphe. Avec mes poches pleines de … pain d’épice, gâteau sport, une pompot’, une boisson … tout ce que j’ai amené pour rien mais qui me rassurait 😉 Et que j’ai jeté avec ma veste avant de partir !

8h00 : Petit pipi avenue Foch (que je rajoute à la liste des endroits post-course dont je suis très fière). Photos. Dernier bisous à mon chéri … et c’est parti direction le sas de départ. Je retrouve Amandine dans le sas, c’est le moment des derniers câlins. Je pleurs. Déjà. Je suis tellement fière d’y être, d’avoir terminé la prépa, de l’avoir tenue, d’être en forme. Le départ approche très vite et c’est sur la musique « I, I follow, I follow you… » que nous prenons le départ. Et mon papa, c’est pendant 42,195km que j’allais le suivre !

Dans notre sas de départ !

Et voilà, après 14 semaines d’entraînements, de sorties longues, de fractionnés, me voilà entrain de descendre l’avenue des Champs Elysées, de faire un tour place de la Concorde, de remonter la rue de Rivoli (et de croiser Laurent qui a eu le temps de crier mon prénom 🙂 ) … tout ça à une allure de 6′ au km au lieu des 6’30 prévues. On ralenti le rythme pour se caler sur un 6’20 au minimum. Direction Bastille, le premier ravitaillement. Tout ça se passe tellement vite ! La première étape est passée, en 31 minutes. Direction Vincennes maintenant. Comme prévu, je fais une petite pause pipi au 12ème km, juste après qu’Amandine m’ait rattrapée avec une petite tape sur la fesse gauche. J’en profite pour mettre ma musique que je ne voulais pas mettre au début pour pouvoir en profiter au maximum. On sort tranquillement de Vincennes, je suis toujours en avance de presque 10 minutes sur mon temps souhaité, il fait chaud mais les pompiers nous arrosent et je trempe ma casquette dans les bassines d’eau 🙂 . Nouvelle étape : retourner à Bastille et atteindre le semi. Le ravitaillement du 20ème km était wahou … les gens étaient pressés quoi ! A chaque ravitaillement, nous ralentissions avec papa pour ne pas nous perdre et ne pas glisser sur une bouteille ou des peaux de bananes ! J’ai pris à chaque ravitaillement : une bouteille pour boire et m’arroser, deux sucres et un morceau de banane. Pas de gels. Et un seul croc dans les pâtes de fruit que j’avais emporté dans mon cuissard.

Je termine le premier semi en 2h20 et je suis toujours en avance de 10 minutes sur mon temps prévisionnel. Direction les quais de Seine, la chaleur et le soleil qui tape. Un seul objectif : ne rien lâcher, profiter des animations mises en place par Asics (coucou les tunnels décollage et zen), remonter chaque tunnel en courant et garder le sourire. On atteint « déjà » la Tour Eiffel. On tente même un petit selfie ! J’ai remonté tous les tunnels en courant, j’ai toujours la patate et je remarque que j’en suis déjà à 3h00 de course à une allure moyenne de 6’45, je suis déjà sacrément fière de moi !

Papa toujours en forme pour prendre des selfies !

Ensuite, la prochaine destination était de retrouver Laurent et ses parents Porte d’Auteuil. Qu’elle était longue cette avenue de Versaille avant de le retrouver ! Je lui ai sauté dessus : un bisous et le temps de lui dire « tout va bien » que j’étais déjà repartie. Je crois que c’est à partir de là que j’ai passé le mur. Que je suis passée de 6’30 à 8′ au km. Les supporters sont toujours présents et très nombreux, même dans le bois de Boulogne que nous rejoignons ! Ma pancarte préférée : « C’était une bonne idée il y a 4 mois » . Ca grimpe, mais j’augmente le son de la musique et ne pense plus à rien d’autre qu’à avancer.

34, 35, 36, 37 … 38….. 4H00 de course quoi. Je n’en reviens pas ! Je n’ai toujours pas de crampes, pas d’ampoule, pas de douleurs autres que « les cuisses en feu », ce qui est juste normal à cette étape ! Je ressens juste le besoin de m’étirer le dos, donc on se met sur le côté et je reproduits les mouvements que papa me montre ! M’arrêter pour marcher aux ravitaillements m’empêche presque de repartir et me fait plus mal que de continuer à trottiner … On marque chaque km passé avec mon père, on se check, il me dit que je vais y arriver !!!!

39… 40 … 41 … le regard des spectateurs admiratifs me donne envie de pleurer de joie. Je me dis que j’y suis presque, que je vais y arriver. Mais dès que j’entends une sirène de la Croix Rouge je me dis qu’en vrai, je pourrai tomber d’un instant à l’autre ! Je laisse les larmes (de joie) de côté et me re-concentre.

42. PUTAIN ON Y EST PRESQUE. J’ai envie de pleurer … je sens ma respiration s’accélérer. Je vois l’arche d’arrivée !!!! Le tapis vert !!!! J’essaye d’accélérer mais je crois que je pleure déjà …du coup pas très facile. On prend la pause devant les derniers photographes. Et on passe la ligne d’arrivée. En pleurant. En se serrant dans les bras. On avance pour chercher nos t-shirts FINISHER. On avance pour chercher MA MÉDAILLE. J’aperçois Anne … bref j’ai beaucoup pleuré, on a fait des selfies, on s’est prise dans les bras… beaucoup trop d’émotions je vous le dit.

Et après ? Ah ah ! Après les jambes ont crié de douleur quand il a fallu s’arrêter ! J’ai appelé ma maman, je me suis assise 5 minutes pour faire un Facetime avec ma soeur, on a rejoint les copines, fait des tonnes de photos. Amandine m’a prise dans ses bras en me disant qu’elle ne voulait plus jamais être ma copine (elle a changé d’avis depuis et veut bien recommencer avec moi hihi ❤ ).

Voilà, JE SUIS MARATHONIENNE. Je l’ai fait. Moi la non sportive. J’ai couru 5H10 sans presque jamais m’arrêter, sans vouloir marcher (bon ok ça faisait encore plus mal quand je marchais en plus lol). Retour en métro jusqu’à l’hôtel, douche, BURGER et BIÈRE bien mérités et nous voilà déjà dans le TGV pour rentrer à Strasbourg.

  

Les meilleures supportrices de toute LA TERRE ❤ #TEAMCARROTCAKE
Le meilleur Chérichou du monde ❤
J’ai pas trop pleuré ÇA VA !!!!! (Je n’assume pas ma tête mais bon, c’est l’émotion quoi…)

Lundi : J’avais rendez-vous chez la kiné pour un gros massage du dos et des jambes. Un pur bonheur ! Je sentais bien mes courbatures (normal quoi) mais j’étais surtout très fatiguée de ma grosse journée de la veille ! J’ai re-pleuré toute seule dans ma voiture en y pensant. J’ai pleuré dans les bras de ma maman. Et j’ai réussi à ne pas pleurer au club le soir pour montrer ma belle médaille 🙂 Et mardi je suis retournée au travail montrer ma médaille me la péter 🙂

Je n’ai pas dit « plus jamais » . Je veux déjà recommencer. Je veux déjà revivre ça. Souffrir. Pleurer. Être heureuse. Avoir le corps plein d’endorphine. Pleurer en y repensant et regardant les photos ! J’ai envie de vous dire de foncer si l’expérience et la distance vous tente, de ne pas réfléchir, de suivre votre prépa, de profiter de chaque instant de votre prépa et de votre course. De lever la tête pour voir ce ciel bleu et ces monuments, tout en la rabaissant pour éviter les bouteilles d’eau … Bref … je vais m’arrêter là parce que je crois que je pourrais écrire un roman sur ce weekend magique que je viens de passer !

Et puis … merci à tous pour vos nombreux encouragements avant, pendant et vos messages après ❤

A très vite,
Marine.

logomarinettte